PRESENTATION   GALERIE PHOTOS   ARTICLES DE PRESSE ET TEXTES   TEXTES CHANSONS   CONTACT  LIVRE D'OR  
 
 Recherche

 Newsletter




Abonnez-vous !
Ajoutez votre Email ici !

 

Enfin je suppose

Si par excès de zèle
Il vole le temps dont je dispose

Si la pluie, si la grêle
Nous glace un peu, c’est pas grand-chose

Un battement d’ailes
Change le vent en ouragan
Et chasse les tourments, enfin, je suppose

Si il me donne demain
Un rendez-vous
Si personne ne me retient

Je vous l’avoue
Même si la réserve s’impose, je ne serai pas un exemple
Je l’attendrai où bon lui semble, enfin, je suppose

Dois-je lui dire dès maintenant, que je l’attends
Dois-je lui donner mon adresse
J’ai peur qu’il se moque de moi, j’ai peur
qu’il me connaisse

Dois-je lui dire qu’il doit seulement m’aimer debout
Qu’il faudra me laisser le temps
De libérer tous mes tabous, j’ai peur
Qu’il ne s’empresse

Si il me donne demain
Un rendez-vous
Je vais suivre mon destin
Je vous l’avoue
il me racont’ra que les fleurs, ne fanent plus
Qu’un papillon en est la cause, enfin , il suppose

Dois-je lui dire dès maintenant, que je l’attends
Dois-je lui donner mon adresse
J’ai peur qu’il se moque de moi
j’ai peur qu’il me connaisse

Dois-je lui dire qu’il doit seulement m’aimer debout
Je devrais lui laisser le temps
De découvrir mes maladresses
Avant qu’il n’ose, enfin, je suppose.



Michel Keutiens - E-mail: info@michelkeutiens.beVisiteurs : 123711
| PLAN DU SITE | IDENTIFICATION | Powered by Imust.be   Verviers